Loop, le jus de l'économie circulaire

image.png

À l'origine un fabricant de jus, Loop s’est vite transformé en un modèle d’économie circulaire observant les surplus de l’industrie alimentaire pour les remettre sur le marché. Au-delà de sa marque, l'entreprise cherche à «créer de la valeur à partir de la perte».

Il y a près de deux ans, David Côté, cofondateur de l’entreprise en démarrage Loop, a reçu l’appel de Frédéric Monette, vice-président, opérations, de Courchesne Larose, important distributeur de fruits et légumes de l’Est canadien. Malgré tous les efforts pour réduire le gaspillage, pourtant inévitable, 16 000 tonnes de ses fruits et légumes, soit l’équivalent de deux camions à ordures, sont envoyées chaque jour dans les sites d’enfouissement.

Lire la suite sur Infopresse